Élections municipales 2017

Démarche environnementale

Mise en contexte

Sept organisations œuvrant dans le domaine de l’environnement s’allient autour d’une démarche environnementale non partisane en vue des prochaines élections municipales. Une démarche qui vise à influencer positivement le programme des partis politiques et des candidats afin que certains enjeux environnementaux soient mis de l’avant dans des élections municipales à l’automne 2017.

Les candidats à la mairie aux élections municipales et les partis politiques de toute la région du Saguenay-Lac-Sant-Jean sont invités à compléter un court sondage. Des questions leur sont posées sur l’eau, la mobilité durable, les milieux naturels et l’aménagement du territoire. Des enjeux d’actualités qui sont au cœur du développement régional.

Les réponses seront publiées telles que reçues sur les sites web des partenaires de la démarche. Les candidats qui prennent des engagements et qui répondent aux questions pourront alors être reconnus par leurs électeurs.

Les organisations partenaires de la démarche croient qu’il s’agit d’une excellente opportunité pour discuter et mettre de l’avant certains enjeux environnementaux et pour agir en amont, c’est-à-dire pendant que les candidats construisent leur programme électoral. Des exemples de mesures sont notamment proposés dans le sondage afin d’alimenter la réflexion des candidats.

Les sept organisations, c’est-à-dire le Conseil régional de l’environnement et du développement durable du Saguenay-Lac-Saint-Jean, l’Organisme de bassin versant du Saguenay, le Centre alternatif de déplacement urbain du Saguenay (CADUS), EURÊKO!, la Fiducie de conservation EUREKO!, Boréalisation et la Société de gestion environnementale compte sur la participation des candidats et espère un engouement face à la démarche.

 

Questionnaires

Vous pouvez répondre au sondage grace au lien "SurkeyMonkey":

https://fr.surveymonkey.com/r/J72XR2J

 Les questions étaient:

1- Quel est votre nom?

2- Dans quelle municipalité êtes-vous candidats à la mairie aux élections municipales 2017?

3- Que feriez-vous pour améliorer la mobilité durable dans votre municipalité ou ville pour ainsi contribuer à améliorer la qualité de vie de vos citoyens?

4- Quelles mesures allez-vous prendre pour assurer la protection de l’eau sur le territoire de votre municipalité?

5- Par quelles actions votre municipalité contribuera-t-elle à la conservation des milieux naturels et de la biodiversité?

6- Comment intégrerez-vous votre vision environnementale à l’aménagement du territoire pour votre municipalité?

 

Vous avez des questions? Contactez-nous:

M. Tommy Tremblay
Directeur général
CREDD Saguenay–Lac-Saint-Jean
tommy.tremblay@creddsaglac.com
418 662-9347

 

 

 

Partenaires - Élections municipales 2017

Résultats par municipalité

 Albanel

Francine Chiasson
Mobilité durable :
Améliorer l'accès à différents transports collectifs
 
Eau :
Campagne de sensibilisation à la consommation responsable de l'eau potable
 
Milieux Naturels :
Mise en valeur et conservation d'une partie des terres publiques intramunicipales
 
Aménagement :
Révision du zonage de façon à densifier les périmètres urbains

Chambord

Luc Chiasson
Mobilité durable :

Appuyer les initiatives d'Allo transport, du CREDD, etc. Nous avons déjà une aire de stationnement. J'ai une préoccupation pour le transport actif vers l'école primaire (sécurité, collaboration avec la direction de l'école, etc.).

 
Eau :

Il faut continuer la modernisation de réseau municipal (conduite d'amenée, rue de la Gare, etc.). De plus, la Municipalité a implanté plusieurs initiatives : règlement sur l’efficacité environnementale et la mise aux normes des installations sanitaires, appui de plusieurs projets de l’OBV Lac-Saint-Jean, adoption de la Politique de développement durable, création du programme Écoprêt pour la mise aux normes des installations sanitaires, etc. Selon mon expérience, il faut axer sur des mesures incitatives ou appuyer les activités de sensibilisation. La recherche de partenaires est primordiale pour la mise en œuvre des projets. Je veux mettre en place une planification stratégique qui aura un axe environnemental. Certaines mesures pourraient être proposées suite à l’adoption de celle-ci.

 

 
Milieux Naturels :

Ma priorité est la protection des milieux humides. De l'échantillonnage se fait présentement au marais du Domaine-du-Marais. Les résultats permettront de voir les actions à poser. La protection des écosystèmes et la conservation de la biodiversité se font beaucoup plus à un autre niveau. Par exemple, la MRC siège sur plusieurs comités qui permettent de suivre de près les orientations gouvernementales. Il est aussi important de trouver un équilibre entre la protection de l’environnement et le développement économique.

 

 
Aménagement :

L’adoption du nouveau schéma d’aménagement et de développement de la MRC du Domaine-du-Roy a implanté plusieurs mesures dans ce domaine (délimitation des périmètres urbains en fonction de la croissance prévisible pour un horizon de 10 à 15 ans, etc.). La Municipalité de Chambord doit dans les prochaines années arrimer ses règlements d’urbanisme avec le nouveau schéma. Il faudra profiter de cette révision pour mettre en places certaines initiatives (politique de revitalisation du secteur urbain, amélioration du paysage, etc.). En 2020, la Régie des matières résiduelles du Lac-Saint-Jean prévoit déjà l’ajout d’un bac pour le compostage. Il faudra bien informer les citoyens sur cette politique de la RMR. Il faut être ouvert aux initiatives et être innovateur. J'aime beaucoup le concept de "forêt nourricière". L’adoption d’un plan d’adaptation contre les changements climatiques serait un autre projet à mettre en place.

 

 

Gérard Lavoie
Mobilité durable :
 
Eau :
 
Milieux Naturels :
 
Aménagement :

 

Hébertville

Marc Richard
Mobilité durable :
Améliorer l'accès à l'information sur les différents transports collectifs.
 
Eau :
Nettoyage des embarcations pour la lutte des espèces exotiques envahissantes.
 
Milieux Naturels :
Actualiser les inventaires écologiques et la caractérisation des milieux naturels sur le territoire.
 
Aménagement :
Instauration du compostage industriel et domestique d'ici 2020 comme le prévoit la politique québécoise.

 

Alain Tremblay
Mobilité durable :
 
Eau :
 
Milieux Naturels :
 
Aménagement :

 

Métabetchouan-Lac-à-la-croix

Lawrence Potvin
Mobilité durable :

Corridors scolaires et pistes cyclables, sensibilisation sécurité piétonnière.

 
Eau :
Protection bandes riveraines, reboisement bandes, Sensibilisation environnementale des citoyens, Accès au plan d'eau et gratuit.
 
Milieux Naturels :

Amélioration du sentier Rigolet Amélioration, Arboretum, respecter les marais et autres mesures connexes.

 
Aménagement :

La plupart des mesures suggérées font l'objet de préoccupation du conseil.

 

André Fortin
Mobilité durable :
 
Eau :
 
Milieux Naturels :
 
Aménagement :

 

Saguenay

Arthur Gobeil
Mobilité durable :

Suite à mon élection, je vais recenser les différentes actions qui sont faites par la municipalité. Il faut améliorer l’offre concernant le transport collectif. Cela passe par une meilleure coordination et une meilleure communication avec les différents transporteurs. Quand un autobus scolaire passe dans un secteur plus éloigné, pourquoi ne pourrait-il pas permettre aux utilisateurs des transports en commun d’y avoir accès. Il faut innover dans nos façons de faire et réfléchir afin d’améliorer l’accès et diminuer les coûts, car en bout de ligne c’est toujours le même payeur de taxes. Il y a aussi des partenariats avec des compagnies de taxis qui pourraient être possibles pour les secteurs moins achalandés. Il est certain que de maintenir les pistes cyclables en bon état et de continuer leur développement sera également priorisé. De plus, je vais maintenir le partenariat de la ville avec les différents organismes afin de faciliter la mise en place de leur plan d’action.

 

 
Eau :

Il est primordial que la municipalité se dote d’une politique visant à protéger les sources d’approvisionnement d’eau potable afin de veiller à l’approvisionnement de la population. J’ai rencontré plusieurs organismes qui travaillent à la protection de l’eau, des bandes riveraines, etc., mais j’entends demander une coordination des différentes actions afin d’améliorer les résultats dans ces domaines.

 

 
Milieux Naturels :

Suite à mon élection, je vais recenser les différentes actions qui sont faites par la municipalité. Il faut améliorer l’offre concernant le transport collectif. Cela passe par une meilleure coordination et une meilleure communication avec les différents transporteurs. Quand un autobus scolaire passe dans un secteur plus éloigné, pourquoi ne pourrait-il pas permettre aux utilisateurs des transports en commun d’y avoir accès. Il faut innover dans nos façons de faire et réfléchir afin d’améliorer l’accès et diminuer les coûts, car en bout de ligne c’est toujours le même payeur de taxes. Il y a aussi des partenariats avec des compagnies de taxis qui pourraient être possibles pour les secteurs moins achalandés. Il est certain que de maintenir les pistes cyclables en bon état et de continuer leur développement sera également priorisé. De plus, je vais maintenir le partenariat de la ville avec les différents organismes afin de faciliter la mise en place de leur plan d’action.

 

 
Aménagement :

À mon entrée en fonction, un constat sur l’ensemble des meures prises et la planification de l’aménagement du territoire sera réalisé et c’est à partir de ce constat que différentes actions seront priorisées. Par contre, je suis convaincu qu’il faut accélérer les actions concernant le compostage tant industriel que domestique afin de préserver l’environnement. Il faut également continuer à sensibiliser la population sur la récupération qui n’est pas optimale et qui contribue à augmenter les quantités de déchets. Tous les projets qui ont un impact sur l’environnement doivent être étudiés afin d’améliorer notre qualité de vie et préserver notre environnement. Dans ce domaine, je veux également favoriser le travail en équipe des différents organismes afin de maximiser les retombées des différentes actions.

 

 

Josée Néron
Mobilité durable :

Les réponses sont tirées du programme électoral de l'ERD, qui a été voté par les membres an printemps dernier. La lecture de vos questions nous a fait prendre conscience de certains points que nous n'avons pas couvert. Nous en prenons note pour l'avenir. La question de la mobilité durable est touchée par plusieurs orientations du programme : 4.2 Développer une ville qui favorise le déplacement actif comme saine habitude de vie; 4.2.1 Adopter un plan de mobilité durable adapté aux réalités démographiques de Saguenay et qui module l'offre de transport; 4.2.2 Réaliser dans un premier mandat au moins 30 % du réseau cyclable tel que proposé dans le rapport "Révision du réseau cyclable existant et proposé" afin de compléter le réseau de pistes cyclables; 4.2.3 Augmenter le nombre de supports à vélo à travers la ville; 4.2.4 Faire de Saguenay une ville "Vélosympathique"; 4.2.5 Adopter, dans la mesure du possible, le principe de "rues complètes" dans le processus de réfection des rues ou de prolongement du réseau routier; 4.2.6 Développer le réseau de sentiers pédestres en ville. 4.3 Sécuriser les déplacements des piétons et des cyclistes : 4.3.1 Augmenter les traverses piétonnières et les feux de circulation pour piétons près des institutions d'enseignement et sur les artères principales; 4.3.2 Améliorer le déneigement des trottoirs pour le déplacement des piétons; 4.3.4 Améliorer l'éclairage des rues pour rendre les déplacements en soirée plus sécuritaires; 4.3.5 Sécuriser les abords de routes en milieu rural fréquentés par les piétons et les cyclistes; 4.3.6 Instaurer des campagnes de sensibilisation sur la sécurité des piétons et des cyclistes lors des rentrées scolaires et au printemps. 4.4. Améliorer l'offre de transport en commun : 4.4.1 Moduler le nombre de passages des autobus en fonction de la demande dans les circuits; 4.4.2 Inciter la STS à adapter la grosseur des véhicules à l'achalandage des circuits; 4.4.3 Organiser une campagne de sensibilisation sur l'utilisation du transport en commun; 4.4.4 Augmenter le nombre de vélobus (autobus munis de supports à vélo) ainsi que le nombre d'arrêts permettant de récupérer son vélo; 4.4.5 Encourager les ententes de partenariat entre la STS et les employeurs importants ainsi que les institutions d'enseignement de la Ville permettant d'accorder des tarifs préférentiels à leurs ressources humaines et/ou à leur clientèle; 4.4.6 Aménager des stationnements incitatifs pour le covoiturage et le transport en commun, avec stationnements sécuritaires pour les vélos; 4.4.7 S'assurer que l'offre de transport adapté réponde aux besoins de la clientèle cible; 4.4.8 Créer un projet de vélos partagés en collaboration avec un organisme à but non lucratif. 2.1.4 Assurer l'offre d'accessibilité universelle des lieux publics sur le territoire de la Ville et améliorer l'offre d'équipements adaptés aux personnes à mobilité réduite dans les installations de loisirs, de sport et de culture de la Ville.

 

 
Eau :

Ville de Saguenay pose déjà des actions pour la protection des bandes riveraines et leur reboisement, et interdit l'application de pesticides sur les terrains riverains. Elle offre également le service de vidange des fosses septiques. Le programme de l'ERD, en plus de maintenir ces mesures, prévoit de : 4.6.1 Veiller à la protection du lac Kénogami - le plus important réservoir d'eau potable de la Ville de Saguenay - et veiller à contenir l'érosion de ses berges, en travaillant conjointement avec tous les organismes concernés; 4.6.2 Mettre en place un programme "écoprêt" pour le remplacement et la mise aux normes des fosses septiques privées afin de protéger la ressource "eau"; 4.6.3 Établir un plan pour réduire les surverses d'eaux usées par une technologie adaptée; 4.6.6 Maintenir l'accès aux plages publiques de Saguenay; 4.6.8 Mettre en place un plan d'économie d'eau potable. Le parti a également annoncé un programme de subvention pour la réparation des fosses septiques (50 % des coûts).

 

 
Milieux Naturels :

Verdir et embellir la Ville, c'est ce qui nous est le plus souvent demandé par les citoyens de Saguenay, après "réparer les rues". Le programme de l'ERD comprend donc certaines mesures à cet effet. 4.7 Embellir la Ville : 4.7.1 Planter plus d'arbres de différentes essences dans la Ville; 4.7.2 Favoriser l'utilisation de plantes vivaces dans les bacs à fleurs et les parterres appartenant à la Ville avec des thèmes par quartier; 4.7.3 Améliorer l'entretien des pelouses appartenant à la Ville; 4.7.4 Favoriser l'implantation de nouveaux jardins communautaires. Nous prévoyons également : 4.6.5 Soutenir la candidature du Fjord pour son inscription sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO; 4.6.9 Transformer en parc le terrain concerné par "l'affaire Jacques Fortin"; 2.1.6 Soutenir le projet de réhabilitation du terrain de la "Consol" dans le secteur Port-Alfred; 2.1.7 Revamper la place Nikitoutagan et le parc de la Rivière-aux-Sables; 3.5.6 Soutenir le projet de conservation de la mémoire et de mise en valeur du territoire de Saint-Jean-Vianney. D'autre part, l'un de nos candidats souhaite instaurer une forêt nourricière à Saguenay.

 

 
Aménagement :

Le schéma d'aménagement de Saguenay est en processus de révision. Actuellement, il intègre déjà la notion de protection des sources d'approvisionnement en eau potable et des milieux humides. Nous serons attentifs aux questions posées pendant le processus de révision, auquel évidemment nous souhaitons une large participation des citoyens et des organismes. La participation citoyenne fait partie de nos principes de gouvernance saine et efficace et nous prévoyons adopter rapidement une politique de consultation citoyenne. En ce qui concerne l'aménagement, le programme de l'ERD prévoit notamment de 4.1 Limiter l'étalement urbain : 4.1.1 Réviser le schéma d'aménagement et le plan d'urbanisme et le respecter; 4.1.2 Limiter l'ouverture de nouvelles rues pour rééquilibrer le marché immobilier; 4.1.3 Mettre en place des programmes de revitalisation avec des incitatifs tels que des subventions ou des crédits de taxes pour encourager la rénovation dans les quartiers existants; 4.1.4 Réaliser une analyse d'impact fiscal avant tout prolongement des réseaux d'infrastructures et du service de déneigement; 4.1.5 Fixer un seuil minimal de densité pour les nouveaux projets immobiliers selon les critères d'urbanisme reconnus. Nous souhaitons également 4.5 Diminuer l'empreinte environnementale de la Ville : 4.5.1 Établir un inventaire des émissions de gaz à effet de serre (GES) de la Ville; 4.5.2 Adhérer au réseau d'administrations municipales "Partenaires dans la protection du climat"; 4.5.3 Favoriser l'utilisation de nouvelles énergies avec un minimum d'empreinte environnementale; 4.5.4 Améliorer le rendement écoénergétique des bâtisses appartenant à la Ville lorsqu'elles sont rénovées; 4.5.5 Instaurer une politique favorisant l'économie circulaire au sein des services de la Ville et avec d'autres institutions à proximité; 4.5.6 Identifier la production des entreprises et organismes publics en termes de réutilisation et de valorisation commerciale de leurs extrants non productifs et coupler cette production avec les besoins d'autres entreprises; Procéder à l'achat de véhicules écoénergétiques lorsque la Ville renouvelle sa flotte de véhicules. D'autre part, l'ERD compte accélérer la mise en place de la collecte des matières putrescibles ainsi que différentes mesures en gestion des matières résiduelles telles que : 4.8.2 Instaurer des kiosques de réemploi dans les écocentres; 4.8.3 Augmenter le nombre d'îlots de récupération dans les endroits publics; 4.8.5 Bannir les bouteilles d'eau en plastique de 1 litre et moins des services de la Ville; 4.8.7 Encourager les grands générateurs à valoriser la matière organique. Finalement, tel qu'il a été dit à la question précédente, nous comptons favoriser l'implantation de nouveaux jardins communautaires et reverdir la Ville. Il existe déjà à Saguenay un programme incitatif pour les constructions LEED.

 

 

Jean-Pierre Blackburn
Mobilité durable :
 
Eau :
 
Milieux Naturels :
 
Aménagement :

 Saint-Ambroise

Claude Lapointe
Mobilité durable :
Rendre accessible le transport collectif
 
Eau :
Controler  acces aux embarcations a moteur sur nos cours d`eau, vérifier les fosses septiques ainsi que les champs d­­épuration
 
Milieux Naturels :
Controler les permis de carriere et de sabliere.
 
Aménagement :
Sensibiliser la population de vivre en harmonie avec l'environnement.

Saint-Félicien

Gilles Potvin
Mobilité durable :
Transport collectif régional,piste cyclable inter municipal, courtoisie, etc.
 
Eau :

L'ensemble de ces mesures sont déjà en réalisation

 
Milieux Naturels :

Caribou et milieux humides.

 
Aménagement :

Densification urbaine et récupération

Saint-Gédéon

André Gagnon
Mobilité durable :
 
Eau :
 
Milieux Naturels :
 
Aménagement :

 

Carole Larouche
Mobilité durable :
Améliorer l'information sur les transports collectifs.
 
Eau :
Sensibilisation à la consommation responsable de l'eau.
 
Milieux Naturels :
Protéger les milieux humides - mise en valeur des espaces verts.
 
Aménagement :
Sensibilisation des citoyens à la gestion responsable des résidus de construction et de rénovation.

 

Émile Hudon
Mobilité durable :
 
Eau :
 
Milieux Naturels :
 
Aménagement :

 

Saint-Henri-de-Taillon

Maurice Crépeau
Mobilité durable :
 Amélioration du pavage certaine rue.
 
Eau :
 Campagne de sensibilisation d eau potable.
 
Milieux Naturels :
 Création et mise valeur d espaces verts en zones urbaines.
 
Aménagement :

Mise à contribution des connaissances citoyennnes dans les projets en urbanisme.

 

 

André Paradis
Mobilité durable :
 
Eau :
 
Milieux Naturels :
 
Aménagement :