-->

Espèces menacées : Flore

Fiches informatives

  1. Aster d'Anticosti
    Flore
    Menacée

    C’est une espèce endémique (établie dans une zone adjacente). On la retrouve en quelques endroits au Québec, essentiellement dans le golfe Saint-Laurent. Dans notre région, cette plante n’a été localisée qu’en un seul endroit, soit au lac Saint-Jean.

    Cette espèce étant désignée menacée au Québec et au Canada, elle se retrouve donc protégée par diverses lois.

  2. Calypso bulbosa
    Flore
    Susceptible d'être désignée

    C’est une espèce sporadique qui a été répertoriée en divers endroits sur le territoire québécois. Toutefois, dans notre région, les sols calcaires sur lesquels on retrouve des cèdres et des mélèzes sont peu nombreux, ce qui limite beaucoup le nombre de secteurs pouvant abriter cette espèce.

    N’ayant aucun statut de défini au Canada, elle n’est protégée par aucune loi. Cependant, son commerce est contrôlé par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES).Aucune loi ne la protège au Québec, mais étant susceptible d’être désignée menacée ou vulnérable, elle fait l’objet d’un suivi. Les observations concernant cette espèce sont disponibles au Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec (CDPNQ).

  3. Cerisier des sables
    Flore
    Non en péril ou d'intérêt régional

    Au Québec, cette espèce est présente en Outaouais et au Lac-Saint-Jean.

    Problématiques de conservation :
    Dégradation des dunes sablonneuses et passage des véhicules tout terrain sur les plages. Exploitation forestière et exploitation des bleuetières.
  4. Coqueret à grandes fleurs
    Flore
    Non en péril ou d'intérêt régional
    Au Québec, cette plante est présente dans la vallée de l’Ottawa, à l’entrée du lac Champlain, et en Gaspésie. Dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, cette espèce est présente au Lac-Saint-Jean.
  5. Cypripède royal
    Flore
    Susceptible d'être désigné

    Cette espèce est sporadique. Elle a été identifiée en plusieurs endroits au Québec, mais dans notre région, elle a été répertoriée en 5 endroits.

    Cette espèce est susceptible d’être désignée menacée ou vulnérable au Québec, mais elle est sans statut défini au Canada. Alors elle n’est pas protégée par les Lois en vigueur, mais son commerce est contrôlé par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES). De son côté, le Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec (CDPNQ) maintient un suivi sur cette espèce.

  6. Droséra à feuilles linéaires
    Flore
    Inconnue

    C’est une espèce sporadique. Au Québec, elle a été localisée dans diverses régions. Dans notre région, il n’y a qu’un seul endroit jusqu’à maintenant où elle est présente.

    Aucune loi du Canada et du Québec ne la protège. Cependant, un suivi concernant cette espèce est réalisé par le Centre de données du patrimoine naturel du Québec (CDPNQ).

  7. Hudsonie tomenteuse
    Flore
    Susceptible d'être désignée

    C’est une espèce sporadique, qui se trouve dans quelques régions du Québec, telles que la Gaspésie, la Côte-Nord, l’Abitibi et notre région. Toutefois, sur le territoire régional, cette espèce a été localisée uniquement dans des secteurs au pourtour du lac Saint-Jean. Elle semble absente du territoire du Saguenay.

    Cette espèce n’est protégée par aucune loi provinciale et fédérale en vigueur, car elle n’est pas menacée, ni en péril. Cependant, son commerce est contrôlé par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) et le Centre de données du patrimoine naturel du Québec (CDPNQ) effectue un suivi de cette espèce.

  8. Isoète de Tuckermann
    Flore
    Susceptible d'être désignée

    Cette espèce n’a été mentionnée qu’en deux endroits dans notre région, un secteur au Saguenay et un autre au lac Saint-Jean. Cependant, les dernières observations reliées à cette isoète, sur le territoire régional, ont été réalisées en 1922 et en 1932. Depuis, cette espèce n’a pas été revue.

    Cette espèce étant seulement susceptible d’être désignée menacée ou vulnérable au Québec, aucune loi ne la protège, mais son commerce est contrôlé par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES). De plus, les observations concernant l’isoète de Tuckermann sont disponibles au Centre de données du patrimoine naturel du Québec (CDPNQ).

  9. Listère australe
    Flore
    Menacée

    C’est une plante périphérique nord. Elle a été observé en un seul endroit dans la région, dans la réserve faunique des Laurentides au Saguenay.

    Cette espèce n’est protégée par aucune loi provinciale ou fédérale, mais son commerce est contrôlé par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction au Canada (CITES). Des observations sont disponibles au Centre de données du patrimoine naturel du Québec (CDPNQ) qui effectue son suivi.

  10. Matteuccie fougère-à-l’autruche
    Flore
    Vulnérable

    Cette espèce est boréale transcontinentale. Elle est présente partout au Québec.

    Sa disparition n’est pas appréhendée pour l’instant, mais la cueillette abusive et la récolte de nombreux plants en vue d’être exploités sur le marché horticole exercent une pression sur cette espèce qui n’est pas sans conséquences à long terme.

  11. Myriophylle menu
    Flore
    Susceptible d'être désignée

    Sur le territoire régional, on la retrouve dans le secteur de la réserve faunique des Laurentides.

    Cette espèce n’est pas protégée par les lois canadiennes et québécoises. Toutefois, les données concernant cette espèce sont disponibles au Centre de données du patrimoine naturel du Québec (CDPNQ) qui est responsable de son suivi.

  12. Scirpe de Clinton
    Flore
    Susceptible d'être désignée

    Cette espèce est sporadique. Elle a été localisée dans diverses régions au Québec. Sur le territoire régional, elle a été signalée présente en un seul et unique endroit, soit sur les Monts Valin.

    N’étant pas menacée au Canada et au Québec, cette espèce n’est pas protégée par les lois en vigueurs. Mais au Centre de données du patrimoine naturel du Québec (CDPNQ), cette espèce fait l’objet d’un suivi.