Nos publications

MALHEUREUSEMENT LA RECONNAISSANCE DU FJORD DU SAGUENAY PAR L’UNESCO DEVRA ENCORE ATTENDRE
21 Décembre 2017
MALHEUREUSEMENT LA RECONNAISSANCE DU FJORD DU SAGUENAY PAR L’UNESCO DEVRA ENCORE ATTENDRE

Le CREDD se réjouit qu'Ottawa propose que l'île d'Anticosti, ainsi que 7 autres sites exceptionnels soient inscrits sur la liste indicative du patrimoine mondial du Canada, mais il est tout de même déçu pour la reconnaissance du fjord du Saguenay.
Plus tôt aujourd’hui, la ministre fédérale de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, a confirmé que le Canada propose que huit nouveaux sites canadiens soient inscrits au Patrimoine mondial de l'UNESCO. Une annonce qui était très entendue, car la dernière mise à jour de la liste indicative de sites du patrimoine du Canada datait de 2004. Notons qu’il s’agissait de la première étape d’un long processus pour faire partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. Malheureusement la candidature du fjord ainsi que celle d’Arvida devront encore attendre.
Le CREDD croit que le fjord du Saguenay aurait été un ajout des plus importants en tant que site du patrimoine mondial de l’UNESCO. Unique en son genre, ce fjord est le refuge de nombreuses espèces maritimes ou terrestres dont plusieurs sont même menacées ou en voie de disparition. Mentionnons ainsi le béluga, espèce emblématique et attrait touristique majeur dans la région qui subit les pressions sur son environnement comme le montre le déclin de sa population du Saguenay et du Saint-Laurent. Résultat de la dernière glaciation, ce fjord est aussi un paysage, une configuration géographique unique, qui en fait un territoire incomparable qu’il faut conserver : il est le fjord le plus méridional au monde et le seul fjord navigable en Amérique du Nord.
Malgré cette déception, le CREDD continuera de soutenir la candidature du fjord du Saguenay à la liste indicative du Canada et par la suite, au patrimoine mondial de l’UNESCO. Espérons ne pas devoir attendre encore 13 ans pour espérer de nouveau faire partie de la liste!
À propos du CREDD Saguenay-Lac-Saint-Jean
Le Conseil régional de l’environnement et du développement durable du Saguenay-Lac-Saint-Jean (CREDD) est un organisme à but non lucratif fondé en 1973. Nous agissons à titre d’interlocuteur régional privilégié auprès du ministère du Développement durable, de l’Environnement et Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) pour la concertation en matière d’environnement, d’éducation relative à l’environnement et pour la promotion du développement durable.
Notre mission est de sensibiliser, concerter et mobiliser les acteurs de la collectivité pour la protection de l’environnement dans une perspective de développement durable du Saguenay-Lac-Saint-Jean.