Mine d'apatite du Lac à Paul

Les enjeux incontournables

En collaboration avec d’autres organismes oeuvrant dans le domaine de l’environnement, le CREDD a identifié 4 enjeux incontournables :

  • Morcellement du projet
  • Transport terrestre du minerai
  • Navigation sur le Saguenay
  • Contamination de l’eau par l’apatite

Ces enjeux ne sont pas les seuls mais les principaux que nous avons identifiés en tant que conditions sans lesquels le projet ne nous parait pas acceptable.

 

Notre mémoire

Documentation

Résumé du projet

Source: Arianne Phosphate 

 

L’entreprise minière Arianne Phosphate, le promoteur, envisage la construction et l’exploitation d’une mine de phosphate à ciel ouvert au Lac à Paul, à environ 200 km au nord de Saguenay. La mine devrait être en exploitation pendant 26 ans.

55 000 tonnes de minerai seront extraites et traitées quotidiennement dans le but d’atteindre une production annuelle de 3 millions de tonnes de concentré phosphaté (apatite).

Selon le scénario de transport choisi par le promoteur, l’apatite sera transportée par camion (2 camions par jour) jusqu’au nouveau terminal maritime en rive nord du Saguenay d’où elle sera finalement exportée vers les marchés internationaux (1 navire par semaine).

Statut

Toutes les autorisations ministérielles ont été reçues pour le projet de construction et l’exploitation d’une mine de phosphate au Lac à Paul. Le promoteur peut donc procéder à la construction de la mine au moment souhaité.

Notre position

Recommandation n°1

 Analyser de façon conjointe, en vertu de l’entente de collaboration Canada-Québec, le présent projet minier, les infrastructures qui seront utilisées pour décharger le concentré d’apatite et le transporter par convoyeur, les silos ainsi que le terminal portuaire.

 

Recommandation n°3

Privilégier le transport ferroviaire à l’utilisation du camion dans le développement du Nord québécois. 

 

Recommandation n°4

Retarder le début du projet minier afin de réaliser une étude complémentaire indépendante sur le meilleur scénario de transport du minerai. 

 

Recommandation n°8

Réaliser une étude portant sur l’effet cumulatif du transport maritime sur la rivière Saguenay. 

 

Recommandation n°13

Réaliser à intervalle régulier une analyse complète de la qualité de l’eau des effluents afin d’y mesurer toute trace de métaux, de phosphore (total), d’orthophosphates et tous autres éléments susceptibles d’affecter l’écosystème. 

 

Recommandation n°15

Revoir la composition et le fonctionnement du comité de suivi actuel afin d’assurer son indépendance et une meilleure représentativité.