Prolongement du chemin de fer de Dolbeau-Mistassini à Baie-Comeau (Projet QcRail)

Les enjeux incontournables

En collaboration avec d’autres organismes oeuvrant dans le domaine de l’environnement, le CREDD a identifié 3 enjeux incontournables :

  • Morcellement du projet
  • Impacts cumulatifs sur le caribou forestier
  • Gaz à effet de serre et changements climatiques

Ces enjeux ne sont pas les seuls mais les principaux que nous avons identifiés en tant que conditions sans lesquels le projet ne nous parait pas acceptable.

Notre mémoire

À venir

Documentation

Résumé du projet

Innovation et Développement Manicouagan (ID Manicouagan), le promoteur, envisage la construction d’un chemin de fer reliant Dolbeau-Mistassini à Baie-Comeau, reliant ainsi la région de la Côte-Nord au réseau ferroviaire transcanadien. D’une longueur de 370 km, ce chemin de fer permettra le transport de marchandise de partout au Canada vers le terminal maritime de Baie-Comeau, à partir duquel ces marchandises pourront être exportées vers les marchés internationaux.

Le projet implique non seulement le chemin de fer, mais aussi de nouvelles installations portuaires permettant l’exportation par bateaux, dont des espaces d’entreposage, un quai multiusager, un terminal minéralier et d’hydrocarbures, un parc d’entreposage d’hydrocarbures, etc. La mise en service du chemin de fer est prévue pour 2024.

Statut

La procédure d’évaluation environnementale est actuellement en cours.