Réseau régional d'aires de stationnement pour le covoiturage

Pourquoi encourager le covoiturage?

   Voici les avantages:

  • Réduire l’impact environnemental des déplacements, dont la réduction des émissions des gaz à effet de serre;
  • Diminuer les coûts des infrastructures de transport, les coûts reliés à l’utilisation de véhicules et permettre aux covoitureurs et aux municipalités d’utiliser les économies réalisées à des fins plus utiles;
  • Faciliter l’accès à l’éducation, à l’emploi et à la vie communautaire;
  • Éviter dans certains cas, l’achat d’un véhicule;
  • Assurer la sécurité des passagers lors de l’embarquement et le débarquement des véhicules et la sécurité sur les routes par la diminution du trafic;
  • Favoriser les rencontres entre covoitureurs pour accroître l’efficacité du covoiturage et des transports en commun futurs et ceux déjà en place.

CODE DE CONDUITE

1.L’aire de stationnement vise à encourager les automobilistes à pratiquer le covoiturage, le transport en commun et le transport actif.

Ces espaces sont réservés exclusivement pour les véhicules de promenade.

 

2.Le stationnement est disponible selon les heures décrites sur la pancarte. Il est important de demander la permission du propriétaire du terrain si vous utilisez le stationnement plus de 12 h.

 

3.Ne pas laisser de déchets ou d’autres objets sur le site.

 

4.Stationner son véhicule exclusivement à l’intérieur d’un des espaces de stationnement qui sont identifiés à cette fin.

 

5.Être courtois.

 

* Le non-respect de ce code de conduite pourrait engendrer le remorquage du véhicule à vos frais.

 

* L’utilisation du stationnement est aux risques et périls des utilisateurs.

Nous ne sommes pas responsables des bris, dommages, vols ou du vandalisme pouvant survenir aux véhicules.

Résumé

Le covoiturage contribue à la lutte aux changements climatiques en évitant les déplacements en «autosolo». Dans le cadre du projet « Par notre PROPRE énergie », la « Table régionale pour la réduction de notre dépendance au pétrole » a proposé la création d’un réseau régional d’aires de stationnement incitatives pour le covoiturage. Cette initiative vise à faciliter la pratique du covoiturage et à démontrer qu’il constitue un moyen efficace pour réduire les coûts et l’empreinte écologique des déplacements.

Description du projet

Au printemps 2015, le Conseil régional de l’environnement et du développement durable du Saguenay‒Lac-Saint-Jean (CREDD), en collaboration avec divers organismes du milieu (Option transport, Accès transport Domaine-du-Roy et le Centre alternatif en déplacement urbain du Saguenay–Lac-Saint-Jean), lançait un projet pilote de stationnements incitatifs pour encourager le covoiturage et d’autres modes de transport alternatifs à l’autosolo dans certaines municipalités de la région. Il s’agit de l’une des actions priorisées par la « Table régionale pour la réduction de notre dépendance au pétrole » dans le cadre de la démarche « Par notre PROPRE énergie ». Cette table de concertation est composée de différents représentants d’organismes socio-économiques de la région. Voyant l’intérêt manifesté par plusieurs organisations (municipalités, Fédération des Villages-relais du Québec, etc.), nous avons décidé de déposer un projet au programme de financement « Écoaction » d’Environnement Canada pour la création de vingt-cinq (25) aires de stationnement permanentes dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

 

Le covoiturage contribue directement à la lutte aux changements climatiques, notamment en évitant les déplacements en « autosolo », limitant par le fait même l’utilisation d’une ressource non renouvelable. La création de stationnements incitatifs facilitera la pratique du covoiturage sur un vaste territoire et démontrera qu’il constitue un moyen efficace pour réduire les coûts et l’empreinte écologique des déplacements. Notre projet vise donc à créer des aires de stationnement sur le territoire régional et à créer de nouveaux outils de communication afin de faire connaître le réseau auprès de la population. Plus précisément, nous voulons créer au minimum 250 cases dans vingt-cinq (25) nouvelles aires de stationnement d’ici au 31 mars 2018. Celles-ci permettront également de sécuriser les lieux d’embarquement et de débarquement ainsi que d’éviter l’utilisation inappropriée des stationnements publics ou commerciaux tout en facilitant les jumelages entre les covoitureurs

Liste des aires de stationnement

AIRES DE STATIONNEMENT:

- Albanel : Centre communautaire d’Albanel (311, rue de l’Église), 10 cases.

- Alma : Paroisse Saint-Coeur-de-Marie (5752, avenue du Pont Nord), 25 cases; Société Nationale des Québécois du Saguenay-Lac-Saint-Jean (512, boulevard Auger Est), 15 cases; Centre Mario-Tremblay (605, boulevard Saint-Luc), 20 cases; et à Isle-Maligne, Manoir du Rocher, (1400, avenue du Manoir), 20 cases.

- Chambord : À arrière de l’édifice municipal (1526, rue Principale), 10 cases.

- Desbiens : À l’arrière du bureau de poste (903, rue Hebert), 10 cases.

- Dolbeau-Mistassini : Hôtel de ville (1100, boulevard Wallberg), 10 cases et stationnement du Rénomax Mistassini (110, avenue de l’Église), 5 cases.

- Hébertville : Dépanneur Petit Café (101, route 169), 10 cases. 

- Hébertville : Intersection Labarre et Turgeons (601, rue Labarre), 10 cases. 

- La Doré : Stationnement de église (4941, rue des Peupliers), 5 cases.

- Métabetchouan-Lac-à-la-Croix : Resto le Rond-Point (1773, route 169), 10 cases.

- Larouche : Stationnement du Chalet municipal (912, route des Bâtisseurs), 5 cases.

- Larouche : Stationnement en face du restaurant le Margot (route 170), 5 cases. 

- Normandin : Les Grands Jardins (1515, avenue du Rocher), 5 cases.

- Péribonka : Stationnement de l’église et de l’école (300, rue Édouard-Niquet), 6 cases.

- Rivière-Éternité : Stationnement à côté de l'église (rue de l'Église), 5 cases.

- Roberval : Stationnement du Rénomax (230, boulevard Marcotte), 10 cases.

- Saint-Ambroise : Aréna Marcel-Claveau (188, rue Gaudreault), 5 cases.

- Saint-Bruno : Terrain municipal (ancien surplus d'armée) (288, rue Saint-Alphonse), 75 cases.

- Saint-Bruno : Terrain du ministère des Transports, intersection des routes 169 et 170, en face du commerce Lactech, (4e, rang Ouest), 8 cases. 

- Saint-Félicien : À l'arrière du Centre récréatif Marianne St-Gelais (1400, rue des Sports), 12 cases.

- Saint-Félix-d'Otis : Chalet municipal ( 494, rue Principale), 5 cases.

- Saint-Fulgence : En face de l’édifice municipal (253, rue Saguenay), 10 cases.

- Saint-Henri-de-Taillon : Stationnement de l'église ( 504, rue Principale), 8 cases.

- Saint-Honoré : Stationnement de l'église (3560, boulevard Martel), 5 cases. 

- Saint-Prime : Terrain à l'intersection de la rue Principale et la rue Néron (660, rue Principale), 6 cases.

- Sainte-Jeanne-d’Arc : Dépanneur Super Sagamie Chiasson (418, route 169), 10 cases.

- Ville de Saguenay:

- Arrondissement de Jonquière

- Stationnement adjacent du Pétro-Canada à Shipshaw (4500, route Mathias), 5 cases.

- Coopérative de solidarité du Lac Kéno (5251, chemin du Quai), 3 cases.

- IGA Extra St-Hubert (2620, rue St-Hubert), 12 cases.

Arrondissement de La Baie 

- Les Galeries de La Baie (2100, rue Bagot), 10 cases.

- Centre des sports Jean-Claude Tremblay (1000, rue Aimé-Gravel), 5 cases.

-Arrondissement de Chicoutimi

- Terrain derrière le Réno-Tapis Plus (2100, boulevard Talbot), 5 cases.

- Terrain du parc du Bassin à Laterrière (5673, boulevard Talbot), 5 cases.