Nos publications

GNL c’est du passé, la région peut maintenant se tourner vers l’avenir
21 Juillet 2021
GNL c’est du passé, la région peut maintenant se  tourner vers l’avenir

Le Conseil régional de l’environnement et du développement durable (CREDD) du Saguenay-Lac-Saint-Jean accueille favorablement la décision du gouvernement concernant le projet de construction d’un complexe de liquéfaction de gaz naturel à Saguenay de GNL Québec. Le CREDD aimerait maintenant que la région se tourne vers l’économie de l’avenir.


Notre organisation n’est pas surprise de l’annonce qui a été faite aujourd’hui par le ministre Benoit Charrette à l’égard de ce projet. Les recommandations formulées par la commission du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) de l’automne 2020 étaient claires et considéraient que la somme des risques afférents au projet dépassait celle de ses avantages.


Aussi, comme l’a mentionné le ministre, deux conditions afférentes au projet n’étaient pas rencontrées soient de favoriser la transition énergétique et de diminuer les gaz à effet de serre. Rappelons que selon la commission, il était fort probable que le projet aurait résulté en une augmentation des émissions de GES, ce qui rendrait difficile l’atteinte des cibles et objectifs de réduction des émissions. Dans le rapport, on mentionne également que « la mise en place de nouvelles infrastructures d’échange de GNL pourrait constituer un frein à la transition énergétique sur les marchés visés par le projet. » 


Le CREDD croit maintenant que la région peut se tourner vers l’avenir en misant sur l’économie verte. L'efficacité énergétique, l'énergie verte, le bâtiment durable, l’écotourisme, l'industrie du recyclage ne sont que quelques exemples d’éléments sur lesquels la région pourrait miser. Nous croyons qu’il est possible de cibler certaines de ces opportunités économiques liées à l'environnement et à l’exploitation durable des ressources naturelles. Selon M. Tommy Tremblay, directeur général du CREDD « La santé économique de notre société est intimement liée à la préservation de l’environnement et il est profitable d’envisager un développement durable pour notre région en intégrant les préoccupations environnementales et les bénéfices sociaux. »