Actions

Le Plan de prévention contre la prolifération des algues bleu-vert au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Au cours de l'été 2007, l'apparition massive des algues bleu-vert dans nos plans d'eau faisait la manchette des médias. Certains avis furent alors émis (ne pas consommer l'eau de certains secteurs et interdiction de baignade dans deux plans d'eau), qui ont eu comme conséquence d'inquiéter la population. En contrepartie, cette situation a rapidement créé un effet mobilisateur auprès des citoyens du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Ainsi, le Conseil régional de l'environnement et du développement durable (CREDD) a organisé un forum régional sur la problématique en question, forum qui a accueilli près de 200 participants de tous les milieux. Une conclusion majeure est ressortie de cette activité : la nécessité de mettre sur pied un groupe de travail régional ayant pour mandat de structurer des actions de lutte et de prévention contre la prolifération des algues bleu-vert sur le territoire. 

Ainsi, par l'entremise du CREDD, plusieurs partenaires se sont réunis afin de définir des interventions prioritaires dans le but de prévenir la prolifération des algues bleu-vert dans nos plans d'eau. Le premier Plan de prévention contre la prolifération des algues bleu-vert a donc vu le jour en 2008, en réponse à cette mobilisation régionale. 

 

Plan de prévention contre la prolifération des algues bleu-vert 2015-2020

En 2007, suite à la forte médiatisation des algues bleu-vert, la population et les intervenants locaux se sont mobilisés afin de prendre des mesures pour contrer cette problématique. Ainsi, en 2008, le Plan de prévention contre la prolifération des algues bleu-vert au Saguenay-Lac-Saint-Jean a été produit. Depuis, plusieurs actions ont été entreprises, et en 2014, un bilan a été réalisé. Celui-ci a permis de compiler les actions réalisées et de donner un premier aperçu des actions à mettre de l’avant pour l’avenir. 

De plus, une journée de réflexion sur les algues bleu-vert a eu lieu en avril 2014, réunissant près de 100 personnes. Au cours de cette journée, un atelier a été réalisé, permettant de connaître l’avis des participants quant aux besoins prioritaires dans la lutte aux algues bleu-vert.

La mise à jour du Plan a donc été effectuée en tenant compte du bilan réalisé en 2014 ainsi que des commentaires et besoins identifiés lors de la journée de réflexion. Également, les organismes de bassin versant du Lac-Saint-Jean et du Saguenay sont présents depuis 2009 sur le territoire du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

 

 

 Plan de prévention contre la prolifération des algues bleu-vert 2008-2014

Chaque partenaire (MRC,municipalités, ministères, associations et citoyens) ayant un rôle à jouer dans ces interventions, c'est donc un important travail de concertation qui a été défini. Le Plan a donc été mis en œuvre entre 2008 et 2014, où un bilan a été produit. Suite à cela, une mise à jour du plan a été réalisée en 2015. La mise à jour du plan a été réalisée en étroite collaboration avec les intervenants régionaux, dont les organismes de bassins versants, de sorte que le plan 2015-2020 s'intègre bien aux plans directeurs de l'eau (PDE) déjà en place aux bassins versants du Lac-Saint-Jean et du Saguenay. Ainsi, ces outils complémentaires permettent de travailler plus efficacement à la lutte aux algues bleu-vert et à l'eutrophisation. 

  

 

 

Bilan du plan de prévention contre la prolifération des algues bleu-vert 2008-2014

Depuis plusieurs années, la protection de nos plans d’eau est au centre de nos préoccupations. Il s’est donc avéré impératif de modifier rapidement les pratiques, les comportements et les infrastructures qui engendrent la prolifération des algues bleu-vert et cela, dans le but de protéger la santé des plans d’eau, la qualité des écosystèmes aquatiques, les usages de l’eau et la santé publique au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Depuis 2008, les membres du groupe de travail du « Plan de prévention contre la prolifération des algues bleu-vert au Saguenay–Lac-Saint-Jean » ainsi que les acteurs du milieu travaillent afin de mettre en œuvre les actions, les objectifs ainsi que les interventions prioritaires.

Le présent document constitue le bilan 2008-2013 du « Plan de prévention contre la prolifération des algues bleu-vert au Saguenay–Lac-Saint-Jean ». La première section définit brièvement les algues bleu-vert et identifie la principale cause qui engendre leur prolifération. Elle décrit également les principaux effets potentiels sur la santé et les activités humaines et, finalement, rappelle que des actions doivent être entreprises pour améliorer la situation. La deuxième section permet dans un premier temps de s’informer brièvement sur le portrait régional du Saguenay–Lac-Saint-Jean et ensuite, d’en apprendre un peu plus sur la prolifération des algues bleu-vert dans la région. La troisième section quant à elle concerne la mobilisation régionale. La quatrième section pour sa part décrit les résultats obtenus depuis 2008 au meilleur de nos connaissances et de nos recherches pour les trois principes opérationnels.

Campagne d’échantillonnage régionale

Dans la continuité de la mise en œuvre du Plan de prévention contre la prolifération des algues bleu-vert au Saguenay–Lac-Saint-Jean, une collaboration entre le CREDD et les organismes de bassin versant régionaux a permis de réaliser une campagne d’échantillonnage sur 32 tributaires importants de la région. Ces cours d’eau ont été sélectionnés selon la présence d’algues bleu-vert dans les plans d’eau qu’ils alimentent. La période d’échantillonnage s'est déroulée en 2011 et 2012 et elle a permis de connaître le taux de phosphore dans ces plans d’eau durant tout l’été (mai à octobre).

De plus, grâce à un partenariat avec l’Agence de santé et de service sociaux du Saguenay–Lac-Saint-Jean, la présence de coliformes fécaux a été mesurée lors de certaines journées d’échantillonnage pour le bassin versant du Saguenay. Nous savons que les coliformes fécaux peuvent avoir des effets néfastes sur la santé. En plus d’approfondir les connaissances relatives à la santé de nos plans d’eau auprès des différents partenaires du Plan, cette campagne nous permettra de cibler les zones problématiques et de prévoir des interventions en conséquence.

De l'aide pour revégétaliser vos bandes riveraines

Nous connaissons aujourd'hui les nombreux avantages qu'offre la présence d'une bande riveraine à proximité des habitations situées près d'un plan d'eau (voir section «INFORMATION»). Ces avantages sont de mieux en mieux compris par les riverains et les municipalités de notre région. En effet, nous observons une croissance constante de bandes riveraines revégétalisées par les riverains et ainsi, ceux-ci sont au cœur de la protection de leur plan d'eau. Saviez-vous que plusieurs outils sont à votre disposition pour vous aider à réaliser votre bande riveraine ? Premièrement, des organisations comme la Société de Gestion Environnementale (Lac-Saint-Jean) et EURÊKO ! (Saguenay et Lac-Saint-Jean) sont deux spécialistes dans la revégétalisation des bandes riveraines. Ils seront en mesure de vous conseiller sur les types de végétaux à utiliser et sur la manière de les disposer sur votre terrain. Vous pouvez les contacter afin de vous aider. Également, dans certaines municipalités, il existe des programmes de subvention afin de vous soutenir dans la revégétalisation de votre bande riveraine. En effet, de plus en plus de municipalités offrent une subvention couvrant une partie des frais. Nous vous conseillons de contacter votre municipalité afin de vérifier si celle-ci offre un tel programme.

Si vous désirez réaliser la revégétalisation de votre bande riveraine, vous pouvez consulter la section "VÉGÉTAUX" afin de vous guider dans le choix des végétaux que vous pourrez utiliser.

Campagne d’échantillonnage régional

Les organismes de bassin versant de la région, en collaboration avec le CREDD, ont réalisé un projet d'acquisition de connaissance sur la qualité visuelle et sur les concentrations de phosphore de certains cours d'eau de la région (Campagne Phosphore). Le but étant de déterminer la provenance du phosphore (principal élément qui favorise la prolifération des algues bleu-vert) qui se dirige vers nos lacs.  

Voici les résultats de la campagne phosphore pour 2011-2012 en ce qui concerne les sites d'échantillonnage au Saguenay :

Suivi du phosphore dans plusieurs bassins versants du Saguenay

Voici les résultats de la campagne phosphore pour 2011-2012 en ce qui concerne les sites d'échantillonnage au Lac-Saint-Jean :

à venir

Les guides touristiques dans la lutte

Le vendredi 10 juin 2011 a eu lieu la dernière journée de formation des guides touristiques de la région. Ceux-ci sont bien souvent les premiers intervenants à accueillir les touristes de passage au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Pour l'occasion, Maxime Dufour, biologiste au CREDD, a effectué une présentation relative aux algues bleu-vert: des informations générales sur cette thématique étaient présentées avec un accent mis sur la prévention. Grâce à cette journée, les quelques 30 guides touristiques présents étaient en mesure de répondre aux questions générales associées aux algues bleu-vert, et surtout, faire part des bons comportements à adopter en cas de présence de fleurs d'eau. Merci à l'Association touristique régionale pour cette opportunité !

Activités de sensibilisation

Des activités de sensibilisation sont organisées dans plusieurs secteurs touchés par la problématique de l'eutrophisation et des algues bleu-vert. Il s'agit habituellement de séance d'information en groupe, ou de porte-à-porte. De la documentation est alors distribuée aux riverains.

Il y a également des activités de sensibilisation réalisées auprès des producteurs agricoles concernant, entre autres, les bandes riveraines et les méthodes de culture qui limitent l'apport de sédiments aux cours d'eau.

Parmi les secteurs ayant fait l'objet d'activités de sensibilisation au cours des dernières années, on note:

  • La Grande-Décharge 
  • Le bassin versant de la rivière Ouiatchouan
  • Le bassin versant de la Belle Rivière
  • Le lac Kénogami
  • Plusieurs lacs de Saint-Félix-d'Otis
  • Le lac Noir
  • Le lac Labrecque

 

Caractérisation de la bande riveraine

Plusieurs projets de caractérisation de bandes riveraines ont été réalisées au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Ces caractérisations permettent de déterminer l'état de la bande riveraine en lien avec ces rôles écologiques, notamment pour la préservation de la qualité de l'eau. Les résultats de la caractérisation permettent de déterminer les problématiques et d'établir les secteurs prioritaires ayant besoin de revégétalisation.