L'aménagement de la forêt boréale

Le Saguenay–Lac-Saint-Jean est l’un des plus grands territoires forestiers du Québec, couvrant quelque 85 688 km2, ce qui représente 17 % de l’ensemble des forêts de la province. La grande majorité de ce grand territoire est de tenure publique. On comprend alors que l’aménagement forestier durable et l’utilisation du bois sont des enjeux de taille dans la région.

La forêt boréale permet de maintenir plusieurs communautés souvent dépendantes de l’aménagement forestier. Elle constitue également un moyen efficace pour lutter contre les changements climatiques, car le CO2 atmosphérique capté par la forêt durant la croissance des arbres peut être séquestré de façon permanente une fois ceux-ci transformés en produit durable.

On y retrouve également des enjeux liés à la protection du caribou forestier, une espèce ayant obtenu le statut d'espèce vulnérable. Cette espèce était autrefois abondante sur l'ensemble du Québec, mais son aire de répartition et ses effectifs ont diminué considérablement au cours des dernières décennies. Le maintien de vieilles forêts et la désignation de nouvelles aires protégées favoriseraient son rétablissement.